LES ATELIERS, saison 2024-2025

« Avant d’écrire, on ne sait rien de ce qu’on va écrire » Marguerite Duras

L’atelier est ouvert à toute personne qui souhaite participer à cette aventure collective, qu’il.elle soit débutant.e ou non.
En petits groupes de 5 à 7 personnes, les participant.e.s écrivent in situ, parfois hors les murs partant de thématiques et de supports proposés par l’animatrice (photographies, objets, extraits de textes tirés de la littérature et de la poésie….).

Chaque année, nous explorons un thème qui est un « prétexte » à  faire le récit de soi à travers, par exemple, l’œuvre d’art, l’espace, le voyage, les départs et les arrivées, les éléments.
Un temps est consacré ensuite à la lecture.

Les  participant.es. des 3 groupes se retrouvent en général à l’extérieur lors du dernier atelier en juin.

Écriture hors les murs, lors d’un festival ou autour d’une balade dans la métropole.
La bienveillance, le respect, le non jugement sont les fondamentaux du fonctionnement des ateliers.

Lieu : Atelier « Côté 3bis », 3 bis rue Bruneau, Trentemoult / Rezé – 06 04 19 84 55
rezeacces@gmail.com

SAISON 2024 – 2025

Chaque année, nous explorons un thème, un sujet qui sera décliné partant de formes issues de la poésie, de la littérature, parfois de la chanson.

Pour cette saison 2024 / 2025, nous écrirons autour des émotions.

De quelle floraison
je l’ignore –
Mais ce parfum !
Bashô (poète japonais – 1644-1694)

Exemple de forme, le haïku, qui suggère une émotion en quelques mots avec justesse et simplicité.

– 3 heures par mois, de octobre à juin, les mardi (18h-21h) et samedi (9h30-12h30)

Tarif : 230 €. Possibilité de régler en plusieurs fois. Bulletin d’inscription à venir.

Écrire en tant que femme inscrite dans une filiation, rendre compte, par le récit, des étapes significatives d’une vie au féminin.
Ce stage se déroule sur 3 journées complètes. Il offre l’occasion de revenir sur son parcours en tant que femme, de l’explorer par le biais de l’écriture et de l’expliciter par la production de sens.
Cette approche autobiographique permet à la narratrice de déplier des souvenirs, de les relier, de questionner son chemin de femme. L’écriture s’appuie sur les propositions des animatrices.
Ce stage vise la connaissance de soi dans sa dimension formatrice et émancipatrice, mais n’est en aucun cas un atelier de psychothérapie de groupe.
Le cadre est ainsi fixé : non jugement, respect des différences, écoute bienveillante, droit de lire ou ne pas lire, d’écrire ou non.

Co-animation : Sylvia Boumendil et Catherine Liabastre, toutes les deux formées à l’animation d’ateliers d’écriture et aux accompagnements de récits de vie.

Dates : à venir
3 dimanches répartis 3 mois (janvier, février, mars)